Paroles

Paroles : Sophie Cambounet

Bleu océan

Calmement et sûrement

Sa robe bleue de mille feux

Brille tant parée de diamants blancs

Lentement, tout fièrement

Elle étend sur le sable blanc

Ses vagues et divague

Refrain

Ce doux bleu, bleu, bleu océan que j’entends

Ce beau bleu, bleu, bleu océan tout puissant

Votre majesté, votre pure beauté

Je l’admire tant

Aussitôt soudain ses flots

Se déchaînent et m’entraînent

Dans une valse fantasque

Où tombent les masques en surface

Me voilà entrainée, dans ses bras bien serrés

De l’autre côté de l’image

Refrain 2

Ce fort bleu bleu océan qui surprend

 Ce grand bleu bleu bleu océan imposant

Votre majesté, votre immensité

Je la crains tant

Tes vagues divaguent, m’enlacent, m’embrassent

Tes vagues divaguent, m’enlacent, à la surface

Refrain 3

Mon doux bleu, bleu océan que j’entends

Ce si beau bleu, bleu océan apaisant

Votre majesté, votre pure beauté me rend enfant

Mensonge de l'ombre

Couplet 1
Tes mots comme des couteaux
Transpercent mon cœur en profondeur
Et je ne veux pas croire
Que vole en éclats cette histoire

Puis tu me mens effrontément
Et moi j’tattends éperdument,
impatiemment, vraiment

Refrain
Car mensonge de l’ombre si sombre
A préférer rester les yeux voilés
Car mensonge de l’ombre qui nous ronge
A garder secret cette vérité
Car mensonge de l’ombre qui se prolonge
Mais tu n’as fait que me briser

Couplet 2
Puis tu mentionnes sa présence,
Et là s’ensuit mon silence
En moi monte cette colère
Ce sentiment plus qu’amer

J’te pensais mon idéal
mais t’étais juste un peu trop …
un peu trop normal !

Solo

Refrain 2
Car mensonge de l’ombre moins sombre
Il est grand temps pour moi d’avancer
Car mensonge de l’ombre qui s’estompe
Plus forte je m’en serais relevée
Car mensonge de l’ombre qui m’encombre
A présent s’écrira au passé

Poème Enragé

Un Coups bas, coup d’éclat
Sans moi, le show continuera
En secret, A côté
Les cartes étaient déjà jouées
E
t trahie, étourdie
Je n’sais plus déjà où je suis
Si blessée, dépassée,
Est-ce bien la réalité ?

Refrain

Sortir cette haine
Qui coule dans mes veines
Pour la transformer
En poème enragé

Et Noyer cette peine
Dans des rimes en « n »
Prête à faire couler
Des mots écorchés

Couplet 2
En silence, ça balance
Mais j’ai encore d’la résistance
Sous mes pieds, des idées
Qui fleurissent déjà par milliers
Reboostée, j’vais donner
Tout c’que j’avais pû réfréner
Sans limites, pacifiste
Mes notes sont d’la dynamite

Refrain 2

Pont

Des mots écorchés, des mots enragés (x2)

Refrain 3

%d blogueurs aiment cette page :